Parking à proximité

  • Ancien Interne de l’Hôpital ST-Joseph
  • Diplômé en dermatologie avec orientation chirurgicale
  • Pratique des implants capillaires depuis 1984

greffe de cheveux

  

 

 

 

 

 

Le but de ce site n’est pas de vous inciter à vous faire des implants mais, bien au contraire, de vous mettre en garde sur les erreurs réversibles ou irréversibles que vous pourriez connaître.

 

« Primum non nocere » : d’abord, ne pas nuire, tel est l’intitulé de ce site et le princeps d’Hippocrate. C’est pour cette raison fondamentale qu’il vous faudra toujours vous adresser à un médecin agréé pour vous faire pratiquer ce type d’intervention et non à un commercial dont le but sera toujours de vendre des implants et non de vous conseiller.

 

Il sera répondu à toutes vos questions soit directement, soit par l’intermédiaire de notre chapitre questions les plus fréquentes/réponses de la rubrique Lexique.

 

 

 

 

 

 

Docteur André BOACHON

 

Pour envisager une intervention, deux conditions indispensables doivent être requises :

La consultation

 

 

  • Avoir une bonne zone donneuse au niveau de la nuque pour obtenir de bons greffons qui constituent la matière première nécessaire à l'intervention. La zone donneuse devra avoir une étendue suffisante et les cheveux doivent être d'une densité importante. Les prélèvements peuvent être effectués dans la région postérieure et latérale jusqu'au niveau des oreilles.

 

  • Avoir une zone receveuse suffisamment dégarnie pour que les implants puissent être mis en place sans risquer de détruire les cheveux persistants.

 

 

Il s'agit d'une mauvaise indication typique et ne pas intervenir.

Au terme d'un examen clinique minutieux, lorsque les deux conditions sont requises, l'intervention peut être envisagée. Un devis est alors remis au patient qui ré-explique les modalités de l'intervention, les résultats escomptés et les risques encourus.

implant de cheveux

 

Les cheveux prélevés dans la région occipitale (au niveau de la nuque), sont implantés sur le sommet ou sur la région frontale.

 

Ils gardent sur la zone implantée les caractères de la zone où ils ont été prélevés, c'est-à-dire qu'ils ne retombent jamais.

 

 

La zone criblée de  nombreux trous correspondant au nombre de greffons prélevés, qui sont ensuite suturés. Ceci va avoir comme effet d'aplatir la zone prélevée. Ainsi, au lieu d'avoir des petits ronds, on aura des petits traits horizontaux. lorsque les cheveux repoussent ceci permettra de ne laisser aucune cicatrice.

 

implant de cheveuxSi les cheveux implantés devaient retomber, cette intervention ne serait pas pratiquée et n'existerait pas.

Le lieu

Il s’agit d’une intervention que je pratique à mon Cabinet dans un bloc opératoire spécialement aménagé à cet effet.

Bloc opératoire greffe cheveux   Bac shampooing post opératoire

 

Qui pratique l’intervention ?

Moi-même (Dr. BOACHON) avec un assistant habilité. Je suis présent pendant toute l’intervention et ne pratique qu’une seule intervention à la fois.

Durée de l’intervention : environ 3 à 4 heures.

1er temps

Patient à plat ventre. On a coupé les cheveux sur la zone de prélèvement

 

 

 

Je ne pratique pas la technique de la bandelette qui consiste à découper plusieurs bandes de cuir chevelu qui sont redécoupées pour obtenir des greffons, mais je prélève directement avec des emporte-pièces de taille adaptée à chaque cas.

 

 

 

Prélèvement greffe cheveux

 

 

 

 

Cette pratique est à proscrire du fait du risque de cicatrice indélébile ne permettant pas d'avoir des cheveux courts au niveau de la nuque.

 

 

 

 

 

 

Emporte-pièce de taille adapté à chaque cas

Emporte-pièce greffe cheveux

Emporte-pièce de taille adapté à chaque cas

Micro greffe dermato Emporte-pièce de taille adapté à chaque cas

Les punchs utilisés sont de tailles variables et le diamètre du prélèvement est fonction de différents critères. D'une façon générale, il faut utiliser des emporte-pièces qui sont très petits pour donner un aspect naturel et d'autre plus gros pour avoir un maximum de densité.

La zone est criblée de nombreux trous correspondant au nombre de greffons prélevés. Ensuite, je mets en place des points de suture. Ceci va avoir comme effet d’aplatir la zone prélevée. Ainsi, au lieu d’avoir des petits ronds, on aura des petits traits horizontaux. Lorsque les cheveux repousseront, ceci permettra de ne laisser voir aucune cicatrice.

Les points de sutures permettent de resserer la zone prélevée

Les points de sutures permettent de ressrer la zone prélevée

Prélèvement greffe cheveux


En rabattant les cheveux on masque provisoirement la zone de prélèvement

 

 

 

Sur la zone de prélèvement, il faut garder les cheveux suffisamment longs afin que la zone de prélèvement soit totalement invisible en attendant que les cheveux repoussent et c’est en rabattant les cheveux sur cette zone prélevée que l’on pourra masquer provisoirement cette zone de prélèvement.

 

 

 

2ème temps

Avant d’effectuer l’implantation, on effectue un shampooing avec de la BETADINE solution moussante, afin de faire une implantation sur une zone parfaitement nettoyée ce qui limitera la formation de croûtes.

Ensuite, le patient se retrouve semi-assis. On effectue une anesthésie locale avec de la XYLOCAINE adrénalisée 2% et l’on crée des sites receveurs correspondant au nombre de greffons qui ont été prélevés dans la zone occipitale.

La création de sites receveurs consiste à effectuer des orifices au niveau du cuir chevelu d’une dimension légèrement inférieure à la taille du greffon prélevé.

Ce geste est fondamental par sa réalisation car de celui-ci dépend le résultat esthétique de l’intervention.Les sites receveurs, quelle que soit la localisation de l’implantation (tonsurale ou frontale), ont un angle orienté à 30° vers l’avant.

Dans tous les cas, surtout dans la région frontale, les implants sont orientés vers l’avant, ce qui permet d’avoir une coiffure soit dirigée vers l’avant, soit vers l’arrière : dans ce cas-là, la pousse vers l’avant permet lors de la coiffure, un mouvement d’aller-retour qui donne du volume à la chevelure.

Lorsque les sites receveurs sont effectués, les implants sont mis en place un par un en contrôlant à chaque implant le bon état des bulbes. Si les bulbes sont absents ou défectueux, la repousse ne pourra se faire.

Vérification de la bonne qualité des bulbes le patient repart du Cabinet sans pansement, les cheveux lavés  

Le résultat 9 mois après

Résultat 9 mois après

.

Aller au haut